Qualité et niveaux des eaux souterraines

La qualité et l'état quantitatif des eaux souterraines sont évalués à partir de données acquises sur le terrain (données brutes) et d'expertises locales.

Ces données permettent en particulier :

  • d'évaluer l’état général des eaux à l’échelle du bassin et son évolution à long terme (grâce au réseau pérenne du contrôle de surveillance qui remplace, depuis 2007, le Réseau National de surveillance des Eaux Souterraines (RNES) créé en 1999);
  • d’établir l’état chimique de toutes les masses d’eau souterraine identifiées comme courant un risque de non atteinte des objectifs environnementaux à l’horizon 2021, établir la présence de toute tendance à la hausse à long terme de la concentration d’un quelconque polluant suite à l’activité anthropogénique et informer des renversements de ces tendances à la hausse (grâce au réseau de contrôle opérationnel, non pérenne).

STATIONS DE SURVEILLANCE DE LA QUALITÉ DES EAUX SOUTERRAINES

Le programme de surveillance DCE des eaux souterraines est défini par  l’arrêté n°16-0411 du 4 mars 2016 en application de l'arrêté du 7 août 2015 modifiant l’arrêté du 25 janvier 2010 établissant le programme de surveillance de l’état des eaux en application de l’article R. 212-22 du code de l’environnement.

Les caractéristiques de chaque station de suivi sont accessibles via la banque de données ADES ou via Infoterre.

ETAT DES EAUX SOUTERRAINES

Les données sur l’état des eaux souterraines par station de suivi peuvent être visualisées ou téléchargées pour les seules stations du bassin de Corse sur lesquelles ces informations sont calculées et bancarisées, données acquises dans le cadre du programme de surveillance de l’état chimique des eaux souterraines (RCS et CO).

Un bilan de l'état chimique des eaux souterraines des bassins Rhône-Méditerranée et Corse est par ailleurs actualisé chaque année.

DONNÉES BRUTES ET NIVEAUX PIEZOMETRIQUES

L'ensemble des données brutes et niveaux piézométriques sont disponibles via la plateforme ADES.